dimanche 23 septembre 2012

[Zombicide] Premières sorties

Oui, ça y est, le jeu a fait sa première apparition sur une table de jeu ce weekend chez nous.
6 joueurs se sont portés volontaires pour tenter de survivre à l'invasion de zombies. 

La boite est vraiment bien rempli. En effet, elle contient 86 figurines dont 6 survivants. Croyez-moi, 80 zombies ne seront pas trop peu. Je ne vais pas faire d'open the box, le web et la figoblogosphère en sont remplis. 

Nous avons pu tester 2 scénarios. Le premier intitulé City Blocks envoie les survivants à la recherche d'objectifs et de nourriture à trouver dans les bâtiments de la ville avant de devoir s'enfuir par une case dédiée. C'est un scénario très difficile et nous avons perdu 2 survivants au début de la partie. Ces derniers étaient partis en reconnaissance sur la bâtiment en haut à gauche de la carte mais se sont fait rapidement submergés par les zombies présents  à l'intérieur. Une règle maison intitulée "Hollywood" leur a permis de recommencer depuis le point de départ. C'était la première partie et ça aurait été dommage de les faire poireauter après avoir été éliminés dans les 10 premières minutes de jeu. Malgré cela, le groupe n'est pas aller loin, en fait il n'a pas atteint la deuxième moitié de la carte! En plus, une abomination a fait son apparition très tôt et seul un cocktail molotv nous a permis de nous en débarrasser...la horde de zombies juste derrière nous a ensuite submergés.

La partie dans le troisième quart de son déroulement.

 Motivés, nous avons enchainer sur un autre scénario pour voir si la difficulté était une constante du jeu. Ce sera donc le dernier scénario: Small Town. Une carte plus petite où l'objectif est de récupérer tous les pions objectifs. Un scénario que nous imaginions tactique et qui a tenu ses promesses. Pas de suspense: nous avons perdu. 
Ici nous avons essayé de scinder les survivants en deux groupes pour récupérer 2 objectifs. Malheureusement le premier groupe est tombé sur une abomination et  la partie s'est transformée en une course à la recherche de cocktail molotov. Chose aui est arrivée assez vite à notre grand soulagement mais l'entrée en phase jaune a accéléré l'arrivée des zombies et nous avons vite formé un dernier carré dans le bâtiment en bas à gauche de la photo. Josh (en orange), entre-temps parti récupérer un objectif, s'est retrouvé bloqué dans le bunker. S'il montrait le bout de son nez dehors il se retrouvait instantanément encerclé de zombies. Amy a fini la partie en essayant d'éliminer le plus de zombie avant de se faire submerger. Une partie bien fun, qu is'est retournée contre nous à mi-chemin.


La vague de zombies arrive
En résumé, le jeu nous a bien plu et nous avons hâte de retenter le premier scénario forts de nos premières conclusions. Les règles sont simples mais complémentaires, le thème est fort, et le jeu cache un potentiel tactique auquel je ne m'attendais pas forcément. Survivre ensemble, mourir seul est le leitmotiv du jeu. Il est dommage que fermer des portes demande une compétence particulière, ça nous aurait sauver au moins une fois. De plus, les armes de contact et les armes à distance sont incompatibles; Si vous vous retrouvez avec un survivant dans une mêlée cela oblige le reste du groupe à se jeter au contact; En effet, si un survivant tire dans une zone contenant un ou plusieurs survivant, ce sont ces derniers qui prendront les balles en premier. Cela devient gênant quand la majorité des joueurs possède une arme à feu et que le seul possédant une hache se retrouve submergé. D'un autre côté j'ai envie de dire tant pis pour lui...Du coup c'est très important de passer les premiers tours à fouiller les bâtiments pour mettre la main sur une arme de tir ET une arme de contact. Le groupe devient alors, je pense, une vrai escadron de la mort. 

Oui, je veux y rejouer et je ne suis pas le seul.

0 commentaires:

Publier un commentaire