mercredi 18 juin 2014

Prison Outbreak, première partie

Voilà, six mois après ma dernière partie de Zombicide, nous avons fait notre première partie de Prison Outbreak au club. J'ai proposé une mission qui semblait assez simple de visu mais qui s'est révélée très tactique: la mission 7, celle où les survivants doivent sortir de la prison pour récupérer un poste de soudure.



Au final, les équipements sont quand même beaucoup plus efficaces que dans la première saison. Nous ne sommes tombés que très rarement sur des objets inutiles. Le bouclier anti émeute est un gros plus de cette édition. Avec ça nous avons pu garder une abomination à distance respectable le temps de se sauver rejoindre notre abri. Il faut dire que nous avons eu 3 abominations sur le plateau! La première est morte sous un cocktail molotov, la deuxième gérée comme expliqué précédemment et la dernière en fin de parie, hors de portée.

Merci à Gary (aka The Dude) et sa compétence insaisissable qui en trois tours:
-traverse la rue
-se met à l'abri et récupère l'objectif, le faisant passer en mode orange
-retourne de l'autre côté de la rue grâce à ses 5 actions de mouvement!

Malheureusement tout le monde ne s'amuse pas pareil. Je pense au préposé à la porte violette qui reste bloqué le temps que tout le monde revienne pour pouvoir refermer derrière eux. Il était bien loin du zombicide.

Au final, une mission intéressante qui, à défaut de proposer une tuerie en bonne et due forme, fait travailler la coordination au sein du groupe.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire