vendredi 20 juin 2014

Warmachine - Le doigt dans l'engrenage

S'il y a bien un jeu qui fait de plus en plus de bruit dans le paysage ludqiue c'est bien Warmachine. J'avais acheté 2 starters  de figurines en métal  (Khador & Cryx)il y a quelques années sur Ebay. Malheureusement, à force de les voir prendre la poussière sur l'étagère, faute de joueurs, je m’étais résigné à les remettre en vente. Le temps passe et voilà que Victoria Games propose une traduction et une distribution suivie en France.  J'ai toujours été tenté par ce jeu, des méchas steampunk qu se mettent sur la tronche à grands coups de tatanes, qui ne le serait pas?! Lassé d'attendre le kickstarter HellDorado, ne jouant plus à 40k (une partie en début de V6 puis plus rien) et voulant quelque chose de plus rapide que Warhammer Battle, j'ai cédé à la tentation en avril dernier et ai commandé le starter en version française.

La boite, recto

et verso
 J'ai été surpris par les dimensions dela boite, je suis habitué aux boite de base GW et là, c'est à peu près moitié moins épais. Mais bon, ce qui compte c'est ce qui est à l'intérieur non?

Le contenu
Cette boite cache bien son jeu (humour).  Bon, je passe rapidement sur le "mètre ruban", plutôt une réglette en papier. Nous avons donc deux livres de règles, deux guides d’initiation et deux sets de cartes dans leur version française et anglaise. Le starter est bien une version anglaise dans lequel le distributeur a glissé les versions traduites des éléments sus-cités. Tout bon!

Le starter Khador assemblé
J'avais hâte d’assembler les figurines. C'est du plastique un peu spécial, moins dure que celui utilisé par GW. Les lignes de moulages sont bien plus difficiles à éliminer sans égratigner certains détails. Du coup, je suis loin d'avoir tout enlever au moment de la sous-couche.

Et détail gênant, comme vous pouvez le remarquer sur la photo ci-dessus, il manque un bras à Sorscha. J'ai donc contacté le SAV de Victoria Games mais apparemment ce n'est pas comme ça que ça marche puisque je n'aurais reçu aucune réponse. Après quelques recherches sur les forums dédiés j'apprends qu'il faut directement voir avec son revendeur qui s'occupera de la gestion du SAV avec Victoria Games. Je comprends cela comme un moyen d'éviter d'avoir des dizaines de requêtes des cartes en français pour des produits achetés en VO. Au final, 3 semaines après le mail de mon revendeur m'indiquant la prise en compte de ma demande, j'ai bien reçu la figurine au complet.

Starter acheté en avril, figurines assemblées en mai, j'ai entamé la peinture cette semaine. Dès que j'ai un peu de temps je prends quelques photos, affaire à suivre donc.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire